Les Cantons-de-l’Est du Québec à l’ouest du lac Memphrémagog

  • PÊCHE À LA MOUCHE EN EAU VIVE
    DANS LES CANTONS-DE-L’EST DU QUÉBEC
    À L’OUEST DU LAC MEMPHRÉMAGOG

    English

    Souvent négligés comme destination de pêche à la mouche en eau vive, les Cantons-de-l’Est offrent beaucoup d’opportunités à ceux qui y mettent le temps et les efforts. Dans ce livre, je vais écourter considérablement votre temps d’exploration : où aller, où stationner, quoi pêcher, quand et comment, dans un territoire qui pourrait aussi être défini comme le Corridor appalachien et le piedmont ouest. Une partie de ce territoire est montagneuse. Les montagnes Vertes du Vermont se prolongent dans les Cantons-de-l’Est jusqu’aux mont Orford dans ce qui est maintenant reconnu comme le Corridor appalachien. À l’ouest de ces montagnes, le piedmont ou contrefort des Appalaches est une zone de transition où l’activité humaine sous forme d’agriculture et de residences transforment le paysage. Ce livre couvre trois bassins versants :

    • la partie canadienne du bassin versant de la rivière Missisquoi, qui inclut la rivière Missisquoi Nord, le cours principal de la rivière Missisquoi et son affluent principal au Canada, la rivière Sutton ;

    • la rivière aux Brochets, de la frontier américaine à Frelighsburg jusqu’au lac Champlain ;

    • et le haut bassin de la Yamaska, qui comprend les trois rivières de tête (la Yamaska Nord, la Yamaska elle-même et la Yamaska Sud-Est) qui prennent leur source dans le Corridor appalachien et le piedmont et se rejoignent en amont de Farnham pour former la grande rivière Yamaska, couverte dans le livre jusqu’à l’autoroute des Cantons-de-l’Est.

    Fidèle à son titre, le livre met l’accent sur la pêche à la mouche. Cependant, le livre apportera à tous les pêcheurs l’information pertinente à la pratique de leur sport, soit la poursuite de l’achigan, de la truite et de plusieurs autres espèces, dont quelques surprises, avec une canne à moucher, ou non. Le livre met l’accent sur la pêche à gué (à pied, en bottes-pantalons). Ceci implique les sections d’eau vive des cours d’eau. Toutes les sections d’eau vive des principales rivières sont couvertes dans le livre, à un niveau de détail typique de la série de guides de pêche de l’auteur. Tous les ruisseaux qui sont assez volumineux pour être pêchés à la mouche et qui contiennent de l’omble de fontaine sont aussi couverts. Finalement, même si les étangs et les lacs sont généralement pêchés en embarcation, leurs accès et potentiel de pêche à gué sont également couverts dans le livre. C’est la matière première de tous les guides de pêche. Sans s’éloigner de l’objectif principal, l’auteur a également choisi d’ajouter une touche speciale : de brèves capsules historiques des hameaux, villages et villes que vous visiterez. Le territoire que vous pêcherez est riche en histoire. Pourquoi ne pas en apprendre un peu?

    Les comtés historiques de Brome et de Missisquoi deviennent rapidement la capitale du vin au Québec. Aux activités touristiques reliées à la viticulture, à la restauration et aux arts, je vous propose d’ajouter la pêche à la mouche en eau vive. Vous risquez d’être agréablement surpris. Vous n’avez pas besoin d’une embarcation et, si vous êtes canadien, vous n’avez pas besoin de passeport.

  • Carte des Cantons-de-l’Est montrant les trois bassins versants couverts dans le livre (parties ombrées) et la partie du bassin de la rivière Missisquoi au Vermont.

  • Carte détaillée provenant du livre montrant la rivière Yamaska Nord à Granby, les fosses et les accès. Cette section de rivière est une destination de pêche d'hiver.

    Exemple d’une carte détaillée : la rivière Yamaska Nord à Granby. Cette section de rivière est une destination de pêche d’hiver.


Table des matières

Apuyez ici pour ouvrir la Table des matières

Liste des cartes

Appuyez ici pour ouvrir la Liste des cartes